( ... Товаров )

Книжный магазин Book-sale

В нашем магазине Вы найдёте как прочитанные,так и новые книги,по самым

низким в Украине ценам. Найдёте дешевле-уступим!

(подробнее в разделе Форум-Акция)

Вы сейчас здесь: Home » Каталог » Книги по 10грн. » Françoise SAGAN"La chamade"
Четверг, 26 Апр 2018
Версия для печатиE-mail
Книги по 10грн. arrow Françoise SAGAN"La chamade"


Françoise SAGAN"La chamade"

Françoise SAGAN"La chamade"

Цена: 10.00грн,

Задайте вопрос по этому товару

192с. Мягкий переплёт. Букинистическое издание(состояние хорошее, обложка потёрта). Год издания 1965. Формат уменьшенный. La chamade, c'est une batterie de tambour, c'est également quand le cœur s'affole sous l'émotion. Lucile la connaît depuis qu'elle a rencontré Antoine. Françoise Sagan attaque ici un récit autour de deux couples, Charles et Lucile et Diane et Antoine. Charles et Diane sont riches, plus âgés que leurs jeunes partenaires et ils ont du charme. Mais entre Lucile et Antoine, c'est la passion, la passion des corps. " ... elle se sentait si comblée par la vie, elle éprouvait une telle douceur, allongée sur ce lit et peu à peu cernée par l'ombre, elle approuvait tellement l'idée que la terre fut ronde et la vie complexe qu'il lui semblait que rien ne pourrait lui arriver de mal par rien. " p 90 Antoine est jaloux. Combien de temps vont-ils résister à l'attrait qu'ils éprouvent l'un pour l'autre, combien de temps mettront-ils à se rejoindre vraiment après avoir cédé, puis, combien de temps durera leur couple dans les difficultés quotidiennes ? Lucile n'a de place nulle part, elle ne vit que dans le présent, pour le plaisir. Le plaisir, finalement, est difficile, l'argent - son manque -, la jalousie - des autres -, leurs exigences, tout cela est contrariant, épuisant. Ce roman est particulièrement réussi et l'héroïne remarquablement campée. Tout cela se déroule dans le milieu habituel de Sagan, une petite société mondaine parisienne qui, finalement, fait très provinciale. " Au demeurant, c'était une habile personne et elle ne disait du mal de quelqu'un que lorsque c'était indispensable pour n'avoir pas l'air stupide. " p 20 " Elle travaillait dans un journal modeste avant de rencontrer Charles, un de ces journaux qui se disaient de gauche afin de mal payer leurs collaborateurs et dont l'audace s'arrête là. " p 21 " ... elle ne croyait pas aux dettes, que les tabous moraux et sociaux de l'heure l'excédaient et que le souci général, mille fois constaté chez les autres, de se gâcher la vie, avait toujours provoqué chez elle un léger recul, comme devant une maladie honteuse. " p 110 " Il ne comprend pas encore que ce qui fait la force d'une femme, c'est la raison pour laquelle les hommes l'aiment, même si cela couvre le pire. " p 128


Доступен
Этого товара сейчас нет в наличии.


Мнения покупателей:

Еще нет мнений об этом товаре.
Пожалуйста, войдите, чтобы оставить свое мнение.



 

Рейтинг@Mail.ru Каталог Site2Site.Book.UA

 

LibeX: книжный магазин. Купите подержанные книги или продайте свои

Яндекс.Метрика Отзывы